C’est bientôt l’été et vous souhaitez partir prendre un bain de soleil avant l’heure avec votre petit bout. A partir de quand peut-on emmener bébé à la plage? Quels sont les accessoires indispensables pour que chacun profite?

bébé à la plage
Bébé à la plage : un moment de bonheur partagé

La mer, quel bonheur ! Ce moment détente est riche en sensation et découvertes pour bébé. Mais il faut cependant être très vigilant lorsque l’on accompagne un enfant ou un bébé au bord de l’eau. Aujourd’hui, on voit encore trop de parents qui n’ont pas conscience de cela. Combien d’enfants voit-on non protégés sur la plage? En pleine chaleur? ou nus? La mentalité de certains pays, comme l’Australie, par exemple, évolue. Mais chez nous, une piqure de rappel permet de faire le point afin de se préparer au mieux à profiter en famille de vacances au soleil au bord de l’eau.

A partir de quel âge peut-on baigner bébé dans la mer?

Tout comme la piscine, il est fortement déconseillé de baigner bébé avant ses 4 mois. Pourquoi 4 mois? Car il faut que votre enfant soit vacciné et qu’il ait notamment bénéficié de la deuxième injection de rappel du DTP (diphtérie-tétanos-polyo).

A partir de 4 mois, vous pourrez accompagner votre tout petit à se mouiller les pieds en douceur. Il n’a pas besoin d’être immergé ou arrosé. Gardez le bien contre vous afin qu’il bénéficie de la température de votre corps et qu’il soit rassuré. Votre bout de chou adore sans doute le moment du bain. Peut être aussi, qu’il a déjà découvert la piscine. Mais, la mer ou l’océan peut vraiment l’effrayer au départ. L’étendue d’eau immense, le monde mais surtout le bruit du vent et des vagues peuvent l’angoisser. Il faut donc prendre beaucoup de temps et ne surtout pas les forcer. Si vous y aller progressivement et respectant votre petit, il saura bien vite en profiter pleinement.

En outre, jusqu’à 12 mois, je vous dirais que si on peut éviter d’immerger bébé dans la mer, c’est préférable.

Avant 18 mois ou 2 ans, votre bébé ne sait pas réguler sa température. Par conséquent, il risque de se refroidir très vite. A moins que vous vous baignez dans l’océan Indien, l’eau est trop fraîche pour y rester longtemps. A cet âge, il est préférable de revenir plusieurs fois quelques minutes dans l’eau que d’y rester un quart d’heure. En plus du refroidissement, le risque d’hydrocution du tout petit est plus important car il reste souvent immobile sur la serviette avant d’aller dans l’eau.

Attention aux heures d’expositions de bébé à la plage

On ne cessera jamais de répéter qu’il est inconcevable d’emmener bébé passer un moment à la plage lorsque le soleil est le plus dangereux. Pas de bébé sur le sable entre 11 et 17h, le soleil est trop virulent.

Si passer une journée à la plage en famille peut être très agréable à priori, le soleil est néfaste pour tout le monde lorsque l’exposition est trop importante.

Aux heures les plus chaudes, bébé risque de véritables brûlures, coup de soleil et une déshydratation. Ces premières années de vie peuvent déjà être responsables de véritables dégâts cutanés irréversibles. Ces derniers sont capables d’engendrer à l’âge adulte des cancers de la peau. Donc rester très vigilant ! Vous êtes responsables de votre enfant et de sa protection.

Hydratez votre enfant

Si nous sommes en général suffisamment conscients en qualité d’adulte pour contrôler notre hydratation, ce n’est pas le cas pour nos petits. Un jeune enfant peut souffrir très vite de déshydratation. Donnez de l’eau, jus de fruits… très régulièrement à vos bébés. Si vous allaitez, proposez la tétée le plus souvent possible.

Un bébé déshydraté peut vous montrer différents signes de souffrances, soyez vigilants:

  • Il peut pleurer plus, être grognon
  • Bébé peut sembler plus fatigué, somnolent
  • Avec un visage typique déshydratation, les yeux creusés et es lèvres sèches
  • Mais aussi un signe très important : votre petit n’urine pas
  • Dans l’évolution la plus défavorable, votre bébé risque de faire un malaise, puis un coma. Une déshydratation importante non traitée peut être fatale.

Protégez bébé à la plage

Même si vous respectez des horaires d’expositions solaires moins agressives, gardez à l’idée que votre enfant doit être protégé.

De l’ombre, toujours de l’ombre

bébé à la plage tente anti UV
Tente anti UV, bébé à la plage toujours à l’ombre

Parasol ou abri anti UV sont indispensables pour être serein à la plage. Malgré cela, n’oubliez pas que la réverbération sur le sable est encore importante et que cela ne suffit pas.

Installer votre enfant sur un drap de plage assez grand. Le sable c’est très amusant mais irritant. De plus, bébé peut se brûler avec le sable.

Vêtements adaptés anti UV

S’ils sont utilisés d’office dans certains pays pour les enfants et les adultes comme en Australie, ces textiles sont moins portés chez nous et c’est vraiment dommage ! De nombreux modèles existent. Ces tee-shirt, ou combinaisons, chapeaux et lunettes ne sont pas des gadgets et devraient faire parti de la panoplie indispensable sur la plage. Personnellement, je vous conseillerais d’en prévoir 2 qui se retirent facilement pour changer la couche ou s’ils sont mouillés (fermeture éclair pratique). Avec le vent, votre petit peut se refroidir en conservant son tee-shirt mouillé sur la plage. Mais il faut les conserver sur le sable comme dans l’eau pour bien protéger nos bébés du rayonnement UV du soleil.

Un écran solaire total avec indice élevé 50 ou 60

 bébé à la plage crème solaire
Protection enfant indice élevé

Prenez un bon lait solaire, bien l’appliquer partout sans oublier les pieds et les oreilles. Choisissez un lait adapté pour les bébés et jeunes enfants, leur peau est différente de la nôtre et nécessite donc une formulation conçue pour eux. Renouvelez l’application plusieurs fois au cours de la journée. Ainsi après une demi heure, l’efficacité du produit est déjà réduite de 30%. Méfiez vous! Certains écrans solaires peuvent même contenir des insectifuges. Avis sur les produits 2019 .

Ne mettez jamais votre enfant nu sur la plage

Le sable est irritant mais peut aussi être à l’origine d’infection type vulvite chez les petites filles.

Que faire en cas de coup de soleil de bébé après la plage?

Un jeune enfant n’a pas besoin d’être exposé au soleil, même pour la synthèse de vitamine D. Si malgré toutes les précautions (ombre, écran total, vêtements anti UV), votre bébé prend un coup de soleil à la plage, il ne faut pas en négliger la prise en charge. Le capital soleil est touché et les risques ultérieurs de développer un cancer de la peau, type mélanome, est accru.

  • En cas de brûlure du premier degré : une rougeur apparaitra sur la peau jusqu’à 24h après l’exposition. Un léger œdème peut apparaitre également. En général, la pharmacie pourra vous conseiller une crème hydratante adaptée pour ce type de brûlure. Vous pouvez appliquer de suite une compresse humide froide, mais évitez les douche froide prolongée de la zone, car cela peut au contraire assécher. Votre pharmacien pourra conseiller selon le cas des antidouleur si l’érythème actinique (coup de soleil) est important ou étendu. En outre, il vous proposera peut être de l’homéopathie type Belladone.
  • En cas de brûlure sévère du second degré : des cloques peuvent apparaitre. Consultez votre médecin ou pédiatre pour savoir quel sera la conduite à tenir et le traitement à utiliser.

Quoi qu’il en soit, vérifiez toujours que votre bébé ne se déshydrate pas et ne l’exposez pas au soleil ou dans un endroit où il pourrait avoir trop chaud les jours suivants.

Que faire en cas de déshydratation?

En cas de doute, ou si vous avez constatez un ou plusieurs points suivants, une consultation médicale est nécessaire :

  • Fatigue
  • Pleurs
  • Apathie
  • Yeux creusés
  • Lèvres sèches
  • Moins de 6 couches mouillées en 24h
  • L’enfant ne boit pas
  • Perte de poids

La déshydratation de l’enfant peut être très grave, restez vigilent et faites voir très rapidement votre bébé.

Que faire si bébé se fait piquer à la plage par un oursin, une vive ou une méduse?

Pas de panique mais il vaut mieux connaitre et être équipé si besoin dans ces cas là! Pour des nourrissons de moins de 24 mois, il est vivement conseiller de voir un médecin pour avoir un avis médical.

Tout d’abord, sur la plage comme dans l’eau, il est préférable que votre petit porte des chaussures d’eau pour protéger leurs pieds délicats. Renseignez-vous pour découvrir la qualité des plages, il existe des cartes pour les zones méduses.

Piqure d’oursin

  • Retirez l’aiguille à l’aide d’une pince à épiler. Cette dernière n’est pas dangereuse puisqu’elle ne contient pas de poison. Pour faciliter le retrait de l’aiguille, vous pouvez utilisez une pâte à base d’eau comme la vaseline afin de ramolir la peau.
  • Désinfectez convenablement. Pour cela, vous pouvez utilisez une solution de Dakin sur une compresse stérile.

Piqure de vive

La piqure de cet animal qui vit sur le sable est très douloureuse. Le plus souvent, on peut marcher dessus sans la voir. La douleur peut alors remonter dans toute la jambe.

Le venin est sensible à la chaleur qui le « désactive ».

  • En premier lieu, tremper le pied dans de l’eau chaude (attention à ne pas bruler bébé non plus) pour inhiber l’activité du venin
  • Si vous avez un aspi venin utilisez le !
  • Désinfectez

Le médecin ou pharmacien vous conseillera probablement des antalgiques, voire une pommade pour traiter dans un second temps.

Piqure de méduse

Très douloureuse, ces animaux marins transparents sont la hantise de beaucoup de vacanciers. Leur tentacules sont composées de filaments urticants. La réaction se fait au contact de la peau. Comment réagir:

meduse bébé à la plage
Méduse
  • Sortez de l’eau avec votre petit
  • Puis arrosez la zone piquée par de l’eau de mer (surtout pas de l’eau douce ! )
  • Essayer de retirer les filaments avec une pince à épiler
  • Recouvrir de sable et faire sécher
  • Frotter doucement avec le sable
  • Puis essayer de retirer les filaments restants avec un morceau de carton ou sinon avec une carte type carte bleue
  • Puis re rincer à l’eau de mer
  • Consultez si besoin et utilisez des antalgiques en cas de douleur

Pour toutes ces piqures, réalisez les premiers gestes de secours, puis n’hésitez pas à consulter.

Que faire si bébé mange du sable à la plage ?

Tous les enfants ont testés un jour de manger du sable. Rien de dramatique, mais il faut savoir quoi faire.

Prenez un linge propre humide et lavez lui l’intérieur de la bouche avec pour en enlever le maximum.

Bébé à la plage : c’est aussi de l’apprentissage

La plage, c’est toute une aventure pour nos petits bouts et malgré toutes les précautions auxquelles nous devons faire attention (ombre, hydratation, UV, piqure…), la plage, le sable et la mer sont formidables pour eux. Ce sont de véritables sources de découvertes visuelles et sensorielles. Prévoyez des occupations, jeux, livres, doudous… Le sable, la chaleur, le vent, le bruit de l’eau, les vagues sont autant de trésors pour nos enfants. Il arrive même parfois que ces sensations soient trop nombreuses et nouvelles. Cumulées avec la fatigue, les bébés peuvent se sentir angoissés par tant de nouveauté. Donc allez y progressivement !

Mon enfant à peur à la plage, comment réagir?

Pourquoi?

Parce que vous avez vu des petits s’éclater à la plage, vous vous imaginez que votre bébé qui adore le bain ou la piscine adorera de suite la mer. Cependant, tout est différent, et bébé aura souvent bien peur au début.

Ne vous inquiétez pas ! Cela peut prendre un peu de temps avant que bébé se sente à l’aise. Une fois qu’il sera rassuré, c’est vous qui aurez peur car il partira vers l’eau tout seul.

L’étendue de la mer n’a rien à voir avec la baignoire ou la pataugeoire. Les vagues sont bruyantes, l’eau est fraîche. Le sable est étrange et chaud. Les coquillages blessent aussi leurs petits pieds fragiles. En plus, il y a du monde, des gens qui crient et jouent !

Comment faire?

Surtout, ne le forcer pas à se baigner ou marcher sur le sable. Laissez lui le temps, n’oubliez pas que pour vous aussi il a fallu du temps lorsque vous étiez petit !

  • Au départ, marchez au bord de l’eau en portant votre tout petit. De cette manière, il pourra observer en toute sécurité son environnement dans vos bras.
  • Puis approchez-le de l’eau sans le mouiller, il risque de remonter ses pieds et s’agripper à vous car il aura peur. S’il pleure et que vous n’arrivez pas à le rassurer, sortez de l’eau et revenez un peu plus tard
  • Mouillez lui d’abord, dans vos bras les pieds, les jambes et les bras avec vos mains
  • Si vous le sentez à l’aise, alors seulement essayer de lui mettre les pieds ou jambes dans l’eau
  • Cela prendra sûrement un peu de temps ou peut être même quelques jours

Je sais que cela peut être frustrant pour les parents, ou pour le reste de la fratrie surtout avec toute l’installation pour débarquer sur la plage, mais ce temps d’adaptation est véritablement nécessaire pour votre bébé. Après, vous pourrez profitez ensemble pleinement de ces moments de vacances. Alors patience !

Vous l’aurez compris, partir à la plage avec bébé est déconseillé avant un an. Il s’agit d’une véritable expédition aux heures les moins chaudes et mieux vaut prévoir de ne pas y rester très longtemps et de ne manquer de rien. Belle découverte sensorielle pour les petits bien protégés et hydratés, il faudra leur donner le temps de s’adapter progressivement avant que chacun profite de ces moments. Bonnes vacances, profitez bien et surtout, restez très prudents avec les enfants !

Autre article pour des mamans en forme: gainage musculaire


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.