chute de cheveux grossesse jamaiscinqsanstoi

Une femme sur deux constate après une grossesse, une chute de cheveux importante. Et pourtant, enceinte, c’est le moment où la chevelure est la plus brillante et épaisse. Alors que faire? Est-ce que les cheveux vont repousser comme avant? Qu’est-ce que l’alopécie du post partum?

Pourquoi perd t’on nos cheveux après l’accouchement?

Est-ce normal? Pendant 9 mois, vos cheveux sont devenus plus soyeux, plus épais et plus forts. Alors pourquoi cela ne reste t’il pas ainsi?

Malheureusement, pour l’avoir découvert après ma première grossesse, j’ai bien été obligée de constater l’ampleur des dégâts. Je perdais mes cheveux par poignées, ils se cassaient au brossage. Après 4 grossesses et des mois d’allaitement au total, la conclusion fut la même. J’avais besoin de compléments et régulièrement depuis ma première grossesse, je réalise des cure pour stopper cette chute. Autant vous dire qu’il y a du vécu! En tant que femme, constater que l’on voit plus son crâne à travers les cheveux procure une véritable angoisse!

Estelle

La croissance du cheveu

En général, le cheveu connait trois phases de croissance, de sa formation à la mort du cheveu. La phase anagène correspond à la période de pousse du cheveu. Cette dernière peut durer de 2 à 5 ans. Ensuite, vient une phase catagène. C’est une période transitoire où le cheveu cesse de croitre. Enfin, la phase télogène est la dernière phase du cheveu. A ce moment là, ils commencent à chuter car il n’a plus de vitalité.

Pendant la grossesse

Ainsi, enceinte, notre corps produit beaucoup plus dœstrogènes. Ces hormones, produites aussi par le placenta, ont un rôle sur le maintien de la grossesse. Mais elles agissent également sur le fonctionnement général de votre corps. Elles vont participer à l’augmentation du volume et vitesse du flux sanguin, au développement de la poitrine et stockage des tissus adipeux pour préparer à l’allaitement, entre autre. Ces mêmes hormones stimuleront donc aussi vos phanères: pousse des cheveux et des ongles et donneront peut être un teint lumineux à votre peau. La phase télogène est comme ralentie. Les cheveux qui auraient du tomber sans être enceinte ne chutent quasiment pas.

Ceci est le plus général, malheureusement et certaines femmes se voient pousser des boutons. Elles peuvent avoir un teint plus terne et comme dirait certaines patientes « verdâtre »… C’est sûr, c’est moins sympa! D’autres mamans attendent une « révolution capillaire ». Or, elles ne relatent aucun changement sur la structure et sur le volume de leurs cheveux.

Après l’accouchement: chute de cheveux

Et ensuite, après l’accouchement? Le placenta n’est plus là. Le corps n’a plus besoin du même dosage et donc, le taux d’œstrogènes dans le sang diminue. Les cheveux que vous auriez du perdre naturellement pendant la grossesse se mettent à tomber, parfois par poignée. La phase télogène reprend son cours et récupère son retard de « chute ».

Dans certains cas, cette chute subvient assez rapidement dès la naissance de bébé. Cependant, les femmes qui allaitent conservent un taux hormonal encore assez élevé. La chute apparait donc plus tard, quelques semaines ou mois plus tard.

Votre corps et vos cheveux sont aussi peut être plus sensibles à l’action des hormones androgènes. Et suite à la diminution du taux d’œstrogènes, ces hormones retrouvent leur influence d’avant grossesse.

On appelle ce phénomène l’ « effluvium télogène du post-partum ». C’est une alopécie transitoire du post partum.

Perte de cheveux en post partum

Déjà au cours de la grossesse, beaucoup de futures mamans sont anémiées et complémentées en fer. Après l’accouchement, le volume sanguin doit se rééquilibrer et les saignements peuvent durer longtemps. L’anémie en post partum est fréquente. Le déficit en fer se traduit par une concentration d’hémoglobine sanguine inférieure à 10g par Litre.

Or, le fer est indispensable à l’oxygénation et la nutrition des cellules capillaires.

Par conséquent, une anémie post partum peut elle aussi aggraver la chute massive de cheveux chez la jeune maman.

L’influence du stress

L’arrivée de bébé est un véritable bouleversement dans la vie d’une maman et d’un couple en général. Ces modifications de rythme, d’organisation et la responsabilité sont de véritables sources de stress.

Lors d’un stress ou un choc émotionnel important, le corps à tendance à mettre en sourdine ses fonctions principales de métabolisme. Ainsi, il peut faire face pour répondre à l’urgence. Le corps va stimuler via différentes actions hormonales la glande hypophyse et les surrénales. Il y aura une production de cortisol mais aussi des hormones androgènes. Entre carences et androgènes, les cheveux peuvent chuter.

Le sommeil et la chute de cheveux

En outre, vous aurez sans doute observer que lorsque vous êtes fatiguée ou malade en général, vos cheveux sont plus cassants, moins beaux. Alors, évidemment après accouchement, les nuits sont courtes! La fatigue se cumule et cela se répercute sur vos cheveux et votre peau.

Enfin, vous l’aurez compris, entre l’action hormonale, la fatigue, le stress et l’anémie, beaucoup d’entre nous peuvent souffrir de l’alopécie du post partum!

Peut-on anticiper la chute de cheveux dès la grossesse?

Si l’on ne peut pas faire grand chose concernant les modifications de taux hormonal d’ostéogènes, on pourra agir sur d’autres facteurs.

Alimentation

Veillez, au cours de ces 9 mois, à maintenir une alimentation équilibrée. Ainsi, si vous ne présentez pas de carences en vitamine, vous favoriserez votre récupération.

Stress et sommeil

Quoi qu’il en soit, faites au mieux pour vous reposer tant que vous le pouvez et surtout si vous y arrivez. Prenez soin de votre sommeil pendant la grossesse.

Comment traiter la chute de cheveux après accouchement?

Il faut vous dire que cette phase de perte de cheveux peut durer, de cette manière de 3 à 6 mois. De plus, il faut nécessairement au moins 3 mois de traitement, repos… pour retrouver de la densité sur vos cheveux et qu’ils cessent de tomber autant.

Ce que vous pouvez faire de plus simple :

  • Simple… quoi que… essayer de vous donner du temps pour vous reposer. Tant que possible, couchez vous plus tôt et faites des siestes.
  • Zen attitude !

Le shampoing

Les dermatologues conseillent plutôt un shampoing au Ph légèrement acide. En effet, ces derniers sont plus adaptés à la structure des cheveux. A choisir, prenez un shampoing riche en vitamine B et en quinine.

Appliquez votre shampoing en massant bien le cuir chevelu afin de stimuler la micro circulation et donc de stimuler la pousse.

Utilisez des baumes, masques capillaires et huiles type huile d’argan.

Nb: en dehors de l’allaitement, les colorations n’augmenteront pas la chute des cheveux, car la perte est due a un changement biologique et pas à une agression extérieure. Donc c’est peut être aussi le moment de se faire une petite coupe et coloration pour se donner bonne mine. La chute de cheveux sera plus discrete que sur une longue chevelure.

Les compléments alimentaires

  • Il est possible que votre médecin vous conseille la prise de fer pour réduire votre anémie si vous en présentez une.
  • De nombreuses marques pharmaceutiques ou cosmétiques proposent des compléments alimentaires riche en Vitamines et oligo-minéraux, zinc, etc. Certains touchent la chute de cheveux en général, d’autres sont vraiment adaptés à la chute post grossesse.
  • L’huile de bourrache
  • La levure de bière
  • La gelée royale est elle aussi riche en vitamine B
  • Votre médecin ou pharmacien pourra sans doute vous conseiller, n’hésitez pas à demander conseil surtout si vous poursuivez votre allaitement.
  • Booster votre alimentation en vitamine, laitage, fruits et légumes et céréales, aliments riche en fer (lentilles, foie, etc) et en magnésium.

Personnellement, j’ai testé différent compléments alimentaires en gélule ou comprimé. Celui qui m’a le plus convenu et que je poursuis par cure régulière, c’est la « cystine-B6 »

Estelle

Les sérums ou ampoules

L’application se fait directement sur le cuir chevelu. Le plus souvent appliqués après le shampoing une fois par semaine, ces traitements agissent directement au cœur des cheveux. Les soins vont activer la microcirculation sanguine et apporter les nutriments nécessaires. Par conséquent, la pousse de nouveaux cheveux pleins de vitalités sera stimulée.

Si au début des traitements, j’étais très septique, j’ai malgré tout testé des ampoules. J’ai essayé pendant 3 mois une cure d’une ampoule par semaine de RF 80 ATP énergie, de René Furterer Paris. Et il faut bien avouer, j’ai été ravie de voir qu’en quelques semaines, non seulement je ne semais plus mes cheveux à tout vent mais surtout les nouveaux cheveux sortaient plus forts.


Attention: tout comme les compléments alimentaires, si vous allaitez, vous devez vous renseigner auprès de votre médecin ou pharmacien avant de prendre quoi que ce soit.

Avis du spécialiste capillaire

C’est au quotidien que nous mettons nos connaissances et compétences au service de nos clients et clientes afin de les accompagner et les sensibiliser à l’importance de traitements anti-chute. Chute qui peut intervenir avant, pendant, et après leur grossesse, mais également tout autre type de chute et perte de vitalité/densité capillaire. 
 
Personne n’aime voir ses cheveux s’affiner, s’éclaircir et tomber. Seule solution: Therapie Anti-Chute Plus et Elixir Anti-Chute de la série Dermosthétique Anti-Age. Cette nouvelle génération de produits La Biosthétique agit de manière prouvée contre la chute de cheveux. Le résultat : des cheveux plus beaux plus longtemps!

Savez-vous ce qui provoque la chute de cheveux? L’alopécie est souvent provoquée par le stress physique ou psychique, des facteurs hormonaux, certains médicaments ou les processus de vieillissement naturel, qui diminuent la productivité des cellules-souches du follicule capillaire. En outre, au fil des années, des sucres s’accumulent dans les tissus, ce qui affaiblit la racine des cheveux. Les cheveux tombent ainsi plus vite et la croissance capillaire est ralentie. Notre nouveau complexe actif permet de stopper cette chute capillaire. 

Thérapie Anti-Chute Plus et Elixir Anti-Chute contiennent de nouveaux actifs éprouvés qui préservent les cheveux sains, diminuent la chute de cheveux et stimulent une nouvelle croissance capillaire. Les extraits de mélèze activent le taux de division des cellules-souches. Le thé vert apaise les processus inflammatoires dans le follicule capillaire et le zinc fortifie et stabilise le cheveu. Un extrait phyto-cellulaire de pommes protège les cellules-souches de la mort cellulaire précoce et un extrait de raisin-d’ours et padouk indien atténue le durcissement du follicule capillaire provoqué par l’accumulation de sucres. 

Le résultat est visible après seulement trois mois d’utilisation quotidienne avec 9 % de nouveaux cheveux en plus et une diminution de la chute de cheveux de 17 %. Donc, ralentissement de la perte de cheveux, densité plus importante et jusqu’à 28 000 cheveux en plus. Elixir Anti-Chute est un traitement longue durée qui renforce durablement la croissance capillaire et freine la chute de cheveux. Ce tonique stimule la formation de nouvelles cellules-souches du follicule capillaire en cas de croissance capillaire perturbée et ralentit le processus de vieillissement. Thérapie Anti-Chute Plus et Elixir Anti-Chute stoppent la chute capillaire et améliorent visiblement la qualité et la densité des cheveux.
Toute l’équipe du salon Why Not est à votre disposition afin de répondre à vos besoins en vous apportant une solution adaptée.

www.salon-whynot.com

fb.com/salonwhynot

Aurélien S.

Si vous perdez donc vos cheveux après l’accouchement, vous ne devez plus vous sentir seule! C’est un phénomène connu et commun. Il va falloir être patiente et prendre soin de vous et de vos cheveux pour retrouver d’ici 6 mois à 1 an une chevelure pleine de vitalité !


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.