Vous souffrez d’œdème, crampes, sensation de jambes lourdes pendant la grossesse, rassurez-vous, vous n’êtes pas seule!

L’été est toujours plus appréhendé par les femmes enceintes. Le syndrome des jambes lourdes pendant la grossesse est bien connu de chacune. Ces troubles circulatoires ne touchent pas uniquement lors de la période estivale, bien qu’ils sont aggravés par la chaleur, mais cela ne se résume pas uniquement à cela.

Pourquoi souffre t’on de problème de jambes lourdes pendant la grossesse ?

Les jambes lourdes pendant la grossesse, difficile de l’éviter ! Le volume sanguin s’accroit de façon notable au cours de la grossesse passant de 4-5 L de sang à 5-6 L pour supporter les besoins accrus de la mère et de l’enfant. Votre circulation va apporter, par ses échanges, les éléments et nutriments nécessaires à la croissance de votre bébé, mais également d’en éliminer les déchets. En outre, cela permet d’anticiper, aussi, les pertes éventuelles sanguines lors de l’accouchement par voie basse.

La croissance du fœtus et l’accroissement du volume utérin viennent comprimer les gros troncs artério veineux abdominaux. Donc, le retour veineux devient plus difficile au fur et à mesure que le bébé grandit, en conséquence de quoi les jambes ont tendance à gonfler et devenir lourdes.

En parallèle, les variations d’imprégnation hormonales durant la grossesse ont une influence sur le retour veineux non négligeable.

Comment améliorer votre retour veineux ?

Il existe différentes astuces pour favoriser votre circulation sanguine et rendre plus confortable vos fins de journées.

L’activité physique et jambes lourdes

Tout d’abord, il est conseillé de marcher au moins vingt minutes par jour pour éviter d’avoir les jambes gonflées et tendues. Le port de talon haut est à proscrire, préférez des semelles souples pas trop lourdes avec un léger talon (3 cm environ). Tant que possible, ne restez pas debout ou assis immobile trop longtemps. Faire du shopping, c’est vrai c’est sympa ! Mais piétiner ne favorise pas votre système circulatoire mesdames ! Alors n’en abusez pas.

Le vélo d’appartement comme la natation sont d’excellentes activités physiques pour contre les conséquences circulatoires sur la grossesse.

Conseils d’installation au repos

Dès que vous pouvez, essayer de surélever vos jambes!

On parle de surélever de 10 cm au-dessus du niveau du cœur en position allongée. Si possible associez à cette position de repos de profondes respirations abdominales.

Au lit, l’idéal est de réhausser vos pieds d’une dizaine de centimètres. Vous pouvez mettre quelque chose sous votre matelas ou sous vos pieds de lit directement. Sinon, le plus simple est d’utiliser des coussins classiques ou de grossesse.

Sur le canapé, allongez tant que possible vos membres inférieurs, quitte à utiliser en plus des coussins.

jambes lourdes et grossesse

Assise, vous pouvez vous servir d’un petit marche pied. Abstenez vous de croiser les jambes, cela limite le retour veineux .

Les professionnels de santé vous conseillent

Votre médecin ou thérapeute pourra vous prescrire des bas de contention. Mi-bas, bas ou collant selon vos préférences, vos besoins et la saison, vous seront bien utiles. Certes, pas très sexy à porter mais les fabricants font des efforts en terme de couleur, motifs et matières. Ces derniers sont d’un grand secours pendant la grossesse et limiteront l’apparition de varices (dilatation permanente et inhabituelle des veines du réseau veineux superficiel des membres inférieurs). Les œdèmes des jambes auront tendance à disparaitre post-grossesse mais les varices resteront sans traitement spécifique par un angiologue.

Fin de grossesse, il est parfois difficile de les enfiler, prenez le temps de les mettre avant de vous lever. Et pire encore, c’est un challenge de les retirer fin de journée !!! Tout un art ! Négociez avec le papa pour un petit coup de main !

Compléments de soins

Oubliez les bains chauds et préférez réaliser des douches au jet alterné (tiède et froid) afin de stimuler la vasoconstriction de vos vaisseaux. C’est la diminution du diamètre de vos vaisseaux veineux. Cela permet de favoriser un meilleur retour au cœur du sang et d’en accélérer la circulation.

En complément de cela, certaines crèmes ou huiles adaptées sans contre-indication avec la grossesse sauront vous alléger un peu.

Homéopathie

Il existe différents traitements homéopathiques que votre médecin ou pharmacien homéopathe pourront vous conseiller. Personnellement, je n’ai utilisé que Hammamelis 4CH (2 granules 3 fois par jour) proposé par mon angiologue pour soulager mes jambes lourdes (en plus des bas de contention et des exercices quotidiens).

Mais votre professionnel de santé peut vous guider à prendre de façon personnalisée et adaptée selon votre cas :

  • Arnica 5 ch si vos douleurs sont aussi accompagnées d’hématomes (2 gr 3 fois par jour)
  • Collinsonia canadensis 9 ch si les troubles s’accompagnent de problèmes type hémorroïdes, constipation et maux de tête associés ou varices vulvaires
  • Aesculus hippocastanum 5 ch (2gr 3 fois par jour) pour congestion pelvienne, hémorroïdes
  • Zincum, 5 granules en 5 ch (2 gr 3 fois par jour) si vous avez des impatiences la nuit, des jambes sans repos
  • Veratrum album, 5 granules en 5 ch (toujours 2 gr 3 fois par jour) en cas de crampes répétées
homeopathie circulation

Si les troubles sont importants, vous demanderez conseils à votre médecin. Il sera éventuellement amené à vous prescrire des séances de drainage à réaliser chez votre masseur-kinésithérapeute.

L’alimentation peut-elle influencer quelque chose quand on a les jambes lourdes?

L’alimentation n’est pas l’essentiel pour réguler votre circulation, Malgré tout, certains aliments comme l’asperge, le vinaigre de cidre, le gingembre, l’avoine ou le citron… sont de bons alliés. Afin de combattre contre les radicaux libres qui sont néfastes pour les veines, favoriser vitamines C et E , Sélénium, bêta carotène et zinc. Pour fluidifier le sang, consommez des oméga 3. Grâce à quelques modifications, vous réussirez à réduire vos sensations de jambes lourdes pendant la grossesse.

Les risques de troubles circulatoires

Ces troubles, congestion ou œdème sont-ils sans risque pour la santé ?

La phlébite reste une des conséquences plus rare de ces troubles circulatoires mais non négligeable. Elle reste, par conséquent, à prendre en charge d’urgence. Il s’agit d’une thrombose (formation d’un caillot de sang) au sein d’une veine. On la reconnait par une douleur vive au niveau du mollet ou de la cuisse. Le mollet, la cheville ou la jambe, peuvent devenir rouges, gonflés ou engourdis mais parfois il se peut qu’il n’y ait pas de signe apparent. Ce caillot, s’il venait à se détacher pourrait être à l’origine d’une embolie pulmonaire nécessitant une hospitalisation d’urgence.

Enfin, les troubles circulatoires sont donc maux courants, notamment à partir du second trimestre. Mais vous venez de vois que l’inconfort, les jambes lourdes pendant la grossesse et les risques (varices, et surtout phlébite) qui en résultent peuvent être améliorés ou évités. Pour cela il faudra modifier votre activité, votre installation, vos habitudes ou encore votre alimentation. Donc mesdames, prenez toujours et encore soin de vous!

https://jamaiscinqsanstoi.fr/grossesse-jamaiscinqsanstoi/


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.