pipettes liquide physiologique pour mouchage bébé et mouchoirs
Lavage de nez et DRP du nourrisson

Lavage du nez et DRP du nourrisson

Le mouchage ou lavage de nez chez l’enfant font partie intégrante des soins d’hygiène du tout petit. Venez découvrir les différentes techniques pour soulager et dégager votre bébé !

Le lavage de nez

Voici un grand débat, entre professionnels et entre pays… les techniques diffèrent. N’hésitez pas à demander conseils auprès de professionnels de la santé. Je vais vous présenter mon point de vue : quelles techniques pour quelles situations ! On vous le conseillera pour la toilette quotidienne et il sera d’autant plus indiqué lors d’encombrement et infections ORL.

https://jamaiscinqsanstoi.fr/bronchiolite-de-nourrisson/

Le mouchage simple:

enfant allongée avec mouchoir lavage nez nourrisson drp

C’est le lavage de nez que vous aurez sans doute vue en maternité ou en néonat.

On réalise une petite mèche de coton ou compresse imbibée de liquide physiologique et on nettoie en tournant doucement dans la narine de l’enfant afin de retirer les sécrétions sèches. Cela permet de ne pas être invasif mais ne désobstrue pas les voies respiratoires plus hautes.

Mon avis : à utiliser quand tout va bien pour éviter une gène chez le nouveau né.

L’instillation de quelques gouttes de liquide physiologique

En pipette ou en spray nasal adapté à l’âge de votre enfant.

Au moment du change et de préférence avant un repas, mettez quelques gouttes de liquide physiologique dans chaque narine de votre enfant pour réaliser le lavage de nez. Redressez ensuite votre petit et essuyer ce qui ressort.

Mon avis : peu invasif, je l’utilise quand le nez de l’enfant coule peu ou très clair et fluide.

L’utilisation du mouche bébé :

Les avis divergent beaucoup car l’utilisation d’embout peu stimuler la production de mucus en irritant la paroi nasale. Il en existe plusieurs types.

La poire :

Un classique mais que je ne trouve pas pratique car cela fait une pression trop importante difficile à gérer. Elle s’utilise aussi avec un peu de liquide physiologique.

Le mouche bébé avec embout buccal :

C’est souvent celui ci que j’utilise en complément d’une DRP.

Il en existe dans différentes marques. Les embouts sont variables. Choisissez en un de préférence adapté à la taille de la narine de votre bébé et privilégiez un embout souple pour limiter l’irritation.
Je l’utilise comme cela après avoir instillé du liquide physio en pipette ou spray en douceur dans chaque narine de bébé (positionné sur le dos, la tête sur le côté), j’aspire doucement les sécrétions en faisant varier légèrement   la

lapin mouche bébé  du nourrisson drp
lavage de nez du nourrisson drp

position de l’embout afin de modifier les pressions. N’aspirez pas trop longtemps pour que votre bébé puisse respirer et recommencer, ensuite, l’opération si nécessaire.

L’avantage : cela permet de varier la pression d’aspiration buccale en fonction de l’enfant et de son encombrement facilement.

Les inconvénients : malgré les filtres dans la plupart des mouches bébés, vous aspirez, malgré tout, les microbes de votre petit. Par conséquent, il n’est pas surprenant d’avoir à son tour la gorge irritée… Certains mouches bébé sont chers et ne se stérilisent pas. Donc changement d’embout à chaque utilisation.

Le mouche bébé électrique :

C’est pareil, vous avez différents avis et différents modèles. Il faut en prendre un de qualité. De sorte qu’il soit facile à nettoyer ou stériliser, avec débit d’aspiration variable.
En somme ,à utiliser en complément lavage avec liquide physiologique. Petite astuce, si pas de contre-indication (exemple : hyper pression intra crânienne), vous pouvez, lors de l’aspiration d’une narine, boucher ponctuellement l’autre pour faire une pression d’aspiration momentanément plus importante et être plus efficace.

La désobstruction rhino pharyngée ou DRP :

Indications

En cas d’encombrement important, c’est ce que beaucoup de professionnels privilégient.https://jamaiscinqsanstoi.fr/?p=223
En France, les professionnels de la petite enfance et professionnels de santé sont en principe formés pour cela. Effectivement, ils peuvent vous expliquer comment réaliser une DRP avec pipette de liquide physiologique.

A mon avis, c’est une technique efficace notamment pour dégager les voies respiratoires en cas d’encombrement important.

La quantité de liquide physiologique utilisé dépend de ce même encombrement : si l’écoulement est fluide, peu de liquide suffit. Si les sécrétions sont épaisses, on peut être amené à utiliser plus de liquide ou reproduire plusieurs fois le geste.

Attention car c’est plus invasif. Il faut donc faire attention à ne pas déclencher le reflexe de noyade chez l’enfant qui est angoissant pour lui et très désagréable, voire douloureux.

Comment la réaliser :

L’enfant est allongé sur le dos puis vous tournerez doucement sa tête sur le côté pour instiller une quantité adaptée de liquide dans la narine supérieure.

Ensuite lors de l’expiration de votre nourrisson vous maintenez la bouche en fermeture (en douceur!) et vous bouchez délicatement la narine supérieure : le bébé doit se moucher et souffler le liquide par la narine inférieure.

Vous réalisez la même opération avec l’autre narine la tête inclinée de l’autre côté.

Puis vous relevez calmement l’enfant afin que l’excédent de liquide puisse ressortir. Rassurez-le !

Mon astuce : j’instille tout d’abord quelques gouttes de liquide dans la narine supérieure et vérifie la réaction de l’enfant, cela le prépare aussi au mouchage.

Puis j’instille une quantité plus importante. Pour les deux narines, si l’encombrement est peu important, je n’utilise pas une pipette complète. Mais si l’encombrement est très épais, on peut être amené à utiliser une pipette par narine.

Ce gros nettoyage est à réaliser avant chaque tétée si le bébé est très gêné. Si l’encombrement est intermédiaire, je conseille de réduire à deux fois par jour et dès que possible arrêter pour ne pas irriter votre petit inutilement


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.