Vous vous demandez si vous devez ou pas consulter en ostéopathie pour votre nouveau né. Sur quoi votre praticien va t’il agir ? Est ce utile , nécessaire? cela va t’il aider mon bébé ? Il y a des très nombreuses raisons de prendre rendez vous : reflux, pleurs, coliques, torticolis… et encore plus dont vous n’avez pas forcément conscience . Bébé a déjà vécu des étapes qui ont pu être compliquées ou contraignantes ( grossesse, accouchement, néonat…)

Lors de la grossesse et l’ostéopathie

Que se passe t’il pendant la grossesse du point de vue de votre fœtus en plein développement. Quelles sont les contraintes qu’il a pu vivre pendant ses mois de croissance intense dans le ventre de maman? Sur quels facteurs peut intervenir l’ostéopathie.

mon ventre arrondi
en attendant les jumeaux

Les contraintes mécaniques :

Dans le ventre de maman

Nous savons tous qu’au cours des premiers mois de grossesse notre petit bout possède plus beaucoup de place dans son loft pour se retourner , pivoter et grandir. C’est mieux que la piscine!

Sauf que cela ne dure pas! La crise du logement guette de plus en plus et la colocation ou cohabitation avec maman devient de plus en plus compliquée. Cela demande des adaptations à maman mais aussi à bébé qui doit ruser d’astuces pour essayer de trouver la position qui lui est la plus confortable en fonction des  » murs porteurs » de son petit nid . En outre, il a pour objectif fin de bail de se présenter au mieux tête en bas bien engagée dans le bassin, dans les starting blocks. les techniques relatives à l’ostéopathie ne redonnent pas d’espace mais peuvent libérer des contraintes.

Pour une grossesse multiple jumeaux et plus :

Le prix du mètre carré est cher ! De plus, on ajoute au contrainte du corps de maman celles de son jumeau ! et ils sont de plus en plus vite « coincés » dans leurs mouvements. Par conséquent la grossesse s’achève prématurément.

Il existe des contraintes mécaniques extérieures aussi :

Parfois les équipes médicales obstétriques réalisent un technique qui s’appelle la version abdominale par manœuvre externe. Cette technique est parfois réalisée fin de grossesse afin d’aider votre bébé qui se présente en siège à se retourner. Ceci se réalise dans le but d’éviter la césarienne systématique. Cette manœuvre peut être très désagréable pour la maman. Votre petit confortablement installé tête en haut n’appréciera pas beaucoup non plus.

Enfin , il existe une multitudes de facteurs mécaniques toujours perturbant bébé. Maman a chuté dans les escaliers, a eu accident de voiture , ponction amniotique , intervention chirurgicale …..

Voyez vous pourquoi prendre rendez vous d’ostéopathie  ?

Les contraintes chimiques, pourquoi l’ostéopathie après?

Enceintes, nous savons bien que nous avons des restrictions. Impossible de manger n’importe quoi!

Se soigner? Oui…mais pas beaucoup de traitement possible . Donc on évite le maximum!

Certains produits peuvent créer des conséquences graves sur le fœtus , d’autres non pas été testés. alors pas de risque!

Néanmoins, il arrive que l’on est pas le choix de prendre des médicaments les plus inoffensifs possibles. Certaines mamans ne peuvent se passer de traitements pour leur santé .

Le tabac, par exemple est aussi un problème important. La diminution de l’oxygénation de bébé  et la toxicité peuvent influencer un retard de croissance , anomalies cardiaques respiratoires ou autres….. Et pourtant, 22 % des femmes fument encore dernier trimestre !

Enfin je ne vous parle même pas de l’alcool.

Encore des raisons de consulter un ostéopathe !

Les contraintes émotionnelles :

Effectivement, on continue à vivre pendant la grossesse. Nous pouvons être amenée à être stressée, angoissée, surmenée.

Bébé peut vivre en miroir un déménagement, changement professionnel,  décès ,  état dépressif . L’ostéopathie peut intervenir pour améliorer .

Pendant l’accouchement : du travail à l’expulsion

Comme l’ascension d’un col en vélo, l’étape demande beaucoup d’effort avant le réconfort. Si on avait le souvenir de notre naissance, il serait à coup sûr très éprouvant physiquement. Il est facile d’imaginer pourquoi l’ostéopathie pédiatrique peut intervenir à ce stade.

Que se passe t’il pendant la phase de travail?

Etant donné que le travail dure, dure et dure parfois des heures ou jours, le col s’ouvre doucement. Les contractions utérines sont de plus en plus puissantes. Elles exercent sur bébé une pression d’autant plus importante que la poche des eaux est rompue ( naturellement ou suite au geste médical). Il n’y a plus d’amorti sans liquide !

L’intensité augmente pour recruter le maximum de fibres musculaires de l’utérus afin de guider bébé vers la sortie. Il pourra ainsi s’engager dans le détroit supérieur du bassin puis l’inférieur.

Bébé subit des contraintes au niveau du crâne. Ce dernier peut se déformer ponctuellement , ses sutures peuvent se chevaucher pour s’adapter au tunnel de sortie. Le rachis peut être  » comprimé » , les membres en étirement ou traction, compression. Et tout cela même si tout se passe au mieux .

Pendant l’accouchement ?

Alors là : tout est possible c’est la grande aventure ! Certains arrivent  tête en haut, d’autres tête en bas. Certains originaux sortent avec les pieds, les poings ou les fesses en premier.

Parfois le dégagement est facile . Il faut parfois accompagner la rotation de bébé.

De surcroît, l’obstétricien utilisera dans certains cas des forceps, cuillères ou ventouse pour que votre petit puisse s’engager et sortir . Les parents qui ont vécu cela dans l’urgence ont pu constater que malgré un positionnement théorique le plus adapté possible , leur bébé peut porter des hématomes ou marques sur le crâne .

En outre, pour la césarienne , les obstétriciens font comme ils peuvent surtout car l’ouverture chirurgicale est minimale le plus souvent.

En conséquence à la naissance, votre nouveau né vient de surmonter  déjà de grandes épreuves physiques et émotionnelles . Ces étapes peuvent conditionner de l’inconfort chez votre petit. L’ostéopathie peut agir ! 

Et après :pourquoi consulter en ostéopathie pour bébé?

Dans les premiers jours et premiers mois , votre nouveau né peut vous montrer des signes de souffrance ou de gènes.

En premier lieu, e vais vous parler de choses que j’ai vécue , de questions que je me suis posée en tant que mère et ostéopathe pédiatrique. Je vous parle de ce qu’ils ont vécu.
ostéopathie nouveau né dans bras de papa

Ma propre expérience mes enfants:

J’ai vécu 4 grossesses différentes, 4 accouchements par voie basse différents également.

Mes 5 enfants ont eu besoin d’ostéopathie.

Ostéopathie pour les 3 grandes

Tout d’abord , »Barbamama » est arrivée en avance, très rapidement et sans difficultés. Mais elle a présenté une plagiocéphalie droite (syndrome de la tête plate d’un côté) qui a nécessité un suivi . Elle a eu beaucoup de reflux gastro œsophagien  (RGO) et des troubles du transit.

« Monartiste » s’est retrouvée coincée dans mon bassin , tête bloquée inclinée. Il a fallu exercer une pression sur mon abdomen (expression abdominale) pour l’aider à naître sans employer de ventouse ou réaliser une césa. Elle présente toujours des problèmes de dos, de cervicales et elle a toujours des dysfonctions sur les maxillaires (mâchoire et dents)

Enfin, « Lucifer » est née dans les meilleures conditions possible , pas trop rapide ni trop long. Il n’y a pas eu de péridurale ni d’instrumentation. A part quelques troubles du sommeil, le traitement ostéopathique a été rapide.

Pour les jujus

Leur arrivée sur déclenchement prématuré 35 SA a été sportive pour eux. « La tétine » est arrivée comme superman le poing en avant. Toute petite et très fatigable, elle avait des phase d’apnées . Elle a été traitée par de la caféine là dessus pas d’ostéopathie. Mais je l’ai traité pour une brachycéphalie ( tête plate ) . Elle a eu pendant longtemps du RGO jusqu’à la marche .

« La bricole » a eu un départ compliqué. En effet en deuxième position n’a pas basculé après la naissance de sa sœur et avec ses ralentissements cardiaques l’obstétricienne est venue le chercher . Il est sorti en siège . Donc on lui a tracté la jambe qui a craquée sur un bruit sec. Quand il est sorti sa jambe était noire et il avait de très grosses difficultés à respirer (maladie des membranes hyalines) . Il a commencer ses premières heures par une radio , une ventilation néo puff. Bébé a souffert et  ne pouvait pas réguler sa température, ni manger. Notre petit bout était sous perfusion de nubain (antalgique morphinique), sous oxygène, avec sonde nasale pour le nourrir. Je peux, aussi,rajouter les capteurs de surveillance, l’immaturité du système digestif ( ictère « jaunisse » avec beaucoup d’heures d‘UV) . Je l’ai manipulé dès que j’ai pu le prendre en peau à peau pour libérer son chevauchement de suture pariétale, lui redonner du confort. J’ai travaillé sur son RGO. J’ai du aussi l’aider car il avait conservé une rotation latérale de la hanche . Il a commencé à marcher les hanches très en ouverture.

D’autres exemples d’intervention de l’ostéopathie pédiatrique:

En effet, il existe donc de nombreux signes de désagrément que peut vous montrer votre tout petit . Observez le . Il vous montre presque tout.

Les motifs de consultations les plus courants :

  • plagio ou brachycéphalie ( tête plate)  avec plus ou moins torticolis associé

    ostéopathie pied de bébé avec bracelet dans berceau
    ostéopathie dès les premiers jours …
  • reflux gastro oesophagien (RGO)
  • pleurs intempestifs
  • coliques
  • problèmes de positionnement ou douleur à l’habillage
  • difficulté de mise au sein pour allaitement ou d’alimentation au biberon
  • pied varus
  • ….

Somme toute voici donc quelques exemples qui peuvent vous mener à consulter votre ostéopathe pédiatrique assez rapidement.

Quoi qu’il en soit n’hésitez pas à demander conseil auprès d’ostéopathe professionnels de santé .


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.