Plus je vois de patientes, plus je réalise que les femmes découvrent réellement leur périnée au cours de leur première grossesse.

Quel est ce groupe musculaire que l’on connait si peu ? A quoi sert-il ? Quel est son rôle durant la grossesse ? Peut-on le travailler ou le préparer au mieux pour l’accouchement ?

Mon périnée et moi :

A quoi correspond ce groupe de muscles ? Où se situe t’il ?

On appelle aussi le périnée : le plancher pelvien. Il s’agit d’un ensemble de tissus mous. On y trouve des parties fibreuses, ligamentaires, vasculaires et nerveuses mais aussi de nombreux autres muscles. Ces derniers sont répartis sur trois étages : superficiel, moyen et profond. On parle de plancher car ce groupe musculaire a notamment pour rôle de soutenir ce qu’il y a dans la partie inférieure de la cavité abdominale. Vessie, utérus, vagin, rectum sont posés dessus. Mais également le reste des organes situés dans la partie supérieure : intestins, estomac, foie, etc., sont appuyés sur le plancher pelvien. Le périnée soutient en fait tout ce qui se situe en dessous du diaphragme qui ferme cet espace.

Votre périnée tapisse tout l’intérieur de votre bassin, de la symphyse pubienne au sacrum coccyx. Il s’accroche latéralement à l’intérieur de l’os iliaque.

perinee schema enceinte

Quel est le rôle du périnée?

C’est le seul soutien de vos organes (système digestif et système uro gynécologique). Le rôle de ce hamac est de maintenir vos organes à leur place respective. Il soutient votre utérus pendant la grossesse et vous permet l’ouverture ou la fermeture de vos sphincters. Ainsi, le périnée participe à la continence afin de ne pas avoir de fuites urinaires. A contrario, lors de son relâchement, il permet d’uriner et d’aller à la selle. Enfin, son rôle est aussi, par son innervation, sa vascularisation et ses contractions musculaires, de maintenir l’érection de l’homme lors des rapports. Il participe à la notion de plaisir.

Périnée et grossesse

Le périnée, est un groupe musculaire « invisible ». J’entends par là, qu’en général, l’image qu’ont la plupart des gens concernant les muscles est celle que renvoie l’enveloppe musculaire externe. Le « mec musclé bodybuildé » en gros ! Sa contraction est involontaire et automatique au quotidien. Nous pouvons, malheureusement, passer notre vie sans réaliser l’importance de ce groupe musculaire. Par exemple : que cela soit dans notre fonctionnement de la posture, le maintien des organes, ou alors, la continence ? Et bien souvent, chez les hommes, leur périnée reste un mystère, et les femmes en découvrent l’existence au cours de la grossesse auprès de leur obstétricien, gynéco, sage-femme ou en s’informant simplement.

Durant la grossesse, votre utérus grossit, se redresse et son volume vasculaire augmente. Le poids de votre bébé, bien sûr, vient augmenter la charge qui s’appui sur votre plancher pelvien. Ensuite, la modification de votre centre de gravité et la verticalisation de votre utérus provoquent une contrainte supplémentaire sur la zone de résistance du périnée.

Ces changements d’axe de pression, particulièrement à partir du 5ème mois, peuvent provoquer ou aggraver une incontinence urinaire déjà présente lors d’effort (toux, rire, etc.). En outre, si vous êtes sujette à constipation pendant votre grossesse, l’effort de « poussée » est délétère, car vient surajouter une contrainte sur votre périnée.

Les modifications hormonales, la progestérone mais surtout la relaxine, rendent les tissus plus souples en vue d’une grossesse optimale et d’un accouchement plus aisé. En assouplissant les tissus, le périnée devient moins résistant à la pression mais permettra l’expulsion de votre bébé à l’accouchement, en limitant les déchirures.

Peut-on le renforcer durant la grossesse?

Tonification du périnée

Il ne s’agit pas de le renforcer à proprement parler, sauf si vous présentez un réel trouble musculaire. Ce dernier sera objectivé par votre professionnel de santé. Ce manque de force peut être associé à des troubles (douleurs, fuites, etc.)

Mais il est tout à fait possible, et je vous le conseille vivement, d’entretenir et tonifier en douceur votre périnée dès le début de votre grossesse. Il ne s’agit surtout pas de faire un renforcement de forcenée !

A éviter :

Pour renforcer votre périnée, ne réalisez pas d’exercice type « stop-pipi ». Il était autrefois conseillé car il s’agissait de la première approche du renforcement du périnée. Cet exercice induit à la longue une vidange incomplète de la vessie et une vessie hypotonique. En outre, les résidus qui stagnent dans votre vessie peuvent être responsables d’infection urinaire.

Tonification : exercices

Tout d’abord, avant d’envisager de tonifier votre périnée, il faut prendre conscience de sa contraction.

  • Installez-vous confortablement assise en tailleur ou allongée les jambes fléchies.
  • Vous pouvez prendre contact avec la zone fibreuse située entre l’entrée du vagin et le sphincter anal pour contrôler votre contraction.
  • Ensuite, à l’expiration, vous allez contracter vos muscles. « Retenez l’envie d’uriner ou un gaz ».
  • Vous devez sentir la contraction sous vos doigts.
  • Alternez 10 contractions rapides : « je serre – je relâche ».
  • Et enfin 10 contractions maintenues : « je serre – je maintiens 10 secondes – je relâche ».
  • Vous pouvez pratiquer cet exercice régulièrement dès le début de la grossesse.

Remarque importante: la tonification peut vous permettre un meilleur soutien périnéal et vous éviter quelques douleurs, surtout, en fin de grossesse. Mais il ne faut pas négliger le relâchement des muscles pour autant. En premier lieu, le repos du périnée permet d’uriner sans forcer. En second lieu, après l’effort de poussée à l’accouchement, la sage-femme vous demandera de ne plus pousser . Ainsi, elle fera pivoter et dégager votre bébé. Le relâchement périnéal facilitera l’expulsion de bébé en limitant la résistance des tissus mous et donc, en réduisant les risques de déchirures.

Massage périnéal

Pourquoi masser son périnée?

Pour le conseiller depuis de nombreuses années, j’ai observé les bienfaits de la pratique du massage sur le périnée des femmes enceintes.

Vous pourrez réaliser le massage tout au long de la grossesse. Il améliorerera la qualité des tissus pelviens, leur vascularisation et leur élasticité. Mais il est encore plus important de le réaliser à partir du 8ème mois pour aider à l’imprégnation hormonale et augmenter l’extensibilité du périnée pour l’accouchement. Un périnée tonique et souple améliore l’expulsion. Bébé ne forcera pas sur un périnée trop tendu, qui ne se laisse pas distendre. En outre, cela permet de prendre conscience de cette zone, de la visualiser.

Les contre-indications

En cas de doutes, il convient toujours de demander l’avis de votre médecin ou de votre sage-femme.

Par contre, les infections vaginales (mycoses, germes ou autres) sont des contre-indications, car le massage risque d’aggraver la propagation et d’être inconfortable.,

De même, en cas de contractions après la 37ème semaine, méfiez-vous et demandez conseil.

Enfin, pour des risques liés aux troubles circulatoires du bassin, nous ne pratiquerons pas non plus le massage en cas d’hémorroïdes ou de varices vulvaires.

Comment et avec quoi se masser?

A l’aide d’huile de massage périnéale (type Weleda https://www.weleda.fr/product/h/huile-massage-perinee), d’huile d’amande douce ou huile de germes de blé, vous allez masser l’extérieur puis l’intérieur de votre corps. Ensuite, mains propres et ongles courts, vous vous installerez dans une position confortable. Par exemple, vous pouvez être debout avec un pied surélevé, accroupie ou allongée, jambes repliées. Ainsi, avec votre pouce et votre index (droits si vous êtes droitière, inversement si vous êtes gauchère), vous allez masser doucement la partie épaissie et fibreuse entre l’anus et le vagin.

Puis, en interne, vous effectuerez de petits mouvements circulaires et de pression-étirement, à l’entrée du vagin sur les parois musculaires internes.

Le massage peut durer de 3 à 5 minutes et vous pouvez le réaliser tous les jours, bien sûr si vous ne présentez aucune contre-indication.

weleda pour périnée

Après l’accouchement, au cours duquel votre périnée sera rudement sollicité, votre médecin vous prescrira des séances de rééducation périnéale pour récupérer votre tonus initial. https://jamaiscinqsanstoi.fr/?p=657

N’oubliez donc pas votre périnée pendant votre grossesse ! Il sera plus facile de retrouver un périnée tonique après accouchement si vous en prenez soin dès maintenant.


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.