Votre bébé est enfin là après de longs mois et votre obstétricien ou sage femme vous a prescrit des séances de rééducation abdominale après accouchement (ou du post partum). Qui est concerné ? A partir de quand commencer ? En quoi cela consiste ? Comment est-ce remboursé ?

Qui est concerné par la rééducation abdominale après accouchement ?

Les futures ou jeunes maman ne sont pas toujours informées suffisamment de ce qu’elles peuvent faire, et surtout en quoi cela consiste après accouchement.

La grossesse est une parenthèse particulière dans la vie et surtout pour le corps d’une femme.

Ainsi, avec l’utérus qui se redresse, votre bébé qui grandit dans le ventre, votre morphologie se transforme. Bien sûr, votre ventre prend de l’ampleur plus les mois avancent dans la grossesse et vos abdominaux se distendent. Mais, aussi, la charge de poids sur votre périnée augmente, vous prenez de la poitrine pour préparez votre corps à l’allaitement. La tendance est, en général, de cambrer le dos et d’enrouler les épaules vers l’avant.

En outre, beaucoup de femmes enceintes vivent leur grossesse en ayant mal au dos, ou une sciatique.

De plus, on constate une perte des capacités respiratoires en fin de grossesse, nombreuses femmes présentent un essoufflement rapide à l’effort même léger.

Bref, cela semble évident que le retour à l’état physique précédent la grossesse ne se fait pas instantanément et il n’est pas toujours facile.

La rééducation abdominale du post partum (après accouchement) concerne toutes les femmes ayant vécue une grossesse.

Parfois, malheureusement, je vois en cabinet des femmes dont la grossesse s’est interrompue aussi.

De surcroît, la rééducation abdominale ne concerne pas uniquement les accouchements par voie basse mais les césariennes aussi.

La prise en charge par votre masseur-kinésithérapeute s’adaptera à chaque cas, à chaque femme.

Quand débuter la rééducation en post partum ?

La rééducation abdominale du post partum dépend de 2 facteurs principaux avant de débuter.

  • Délai de 6 à 8 semaines après accouchement : avant ce délai, le corps est encore soumis aux importantes variations hormonales de la grossesse. Cette imprégnation joue sur l’élasticité des tissus musculaires et ligamentaires. De plus, il faut un certain laps de temps pour que les structures osseuses et tissulaires se « remettent » de la grossesse et l’accouchement

A vos agendas!

agenda
  • 2ème facteur essentiel, ce sera le feu vert de votre kinésithérapeute ou sage-femme qui aura réaliser votre rééducation périnéale. Votre professionnel de santé pourra vous dire si votre périnée a suffisamment retrouver de contrôle et de force. Il est impératif d’avoir un plancher périnéal tonique avant de solliciter même en hypopressif votre sangle abdominale, ceci dans le but de ne pas aggraver l’état du périnée et augmenter les pressions exercées dessus. Et surtout, ne pas favoriser des fuites urinaires à l’effort ou descente d’organe (prolapsus). si on peut envisager une rééducation périnéale sans l’abdominale, l’inverse ne l’est pas. La sage-femme ou le kinésithérapeute réaliseront une rééducation, ou au moins une prise de conscience avec bilan approfondi, du périnée avant la rééducation abdominale après accouchement.

Comment les organismes Français prennent en charge le rééducation ?

En France, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge par votre caisse d’assurance maladie (Cpam, Msa, …) de 100%. Votre médecin prescrira dix séances de rééducation abdominale. A cet égard, votre praticien se fera rembourser vos soins directement, dans le cas où les séances sont débutées dans les 6 mois qui suivent l’accouchement. Donc, vous n’aurez rien à avancer, tout comme la rééducation périnéale.

Et si vous ne l’avez pas faite dans ce délais ? Il n’est pas trop tard pour la réaliser mais dans ce cas, vous avancerez les soins et votre caisse d’assurance complétée par votre mutuelle, cette fois-ci, vous rembourseront ces soins.

cpam remboursement rééducation abdominale apres accouchement



Rééducation après accouchement

Votre périnée a un tonus correct et vous avez pris rendez-vous auprès de votre masseur-kinésithérapeute pour démarrer votre rééducation après accouchement. Qu’allez vous y faire ? En quoi cela consiste ?

Tout d’abord, cela va être tributaire de vous :

  • Selon votre condition physique d’avant, pendant et après la grossesse
  • De votre morphologie
  • De votre accouchement (césarienne ou pas)
  • Et de vos disponibilités ! Certaines mamans veulent faire des séances plus ou moins longues. Certaines viennent après le boulot ou pendant leur pause, d’autres viennent avec bébé ou doivent les récupérer.

Qu’allez vous faire pendant vos séances auprès de votre kinésithérapeute ? Cela dépend aussi de votre praticien bien sûr, car chaque professionnel a sa propre approche. Pour ces raisons, je vous parlerai donc en mon nom, de ce que je trouve important. La liste n’est pas exhaustive, et reste incomplète. Mais vous aurez déjà un bon aperçu d’une approche possible en cabinet de la prise en charge après accouchement.

Rééducation abdominale hypopressive

Les abdominaux au cours de la grossesse

Au cours de la grossesse, les muscles abdominaux se laissent distendre afin de permettre l’expansion et redressement de l’utérus. La ligne blanche s’étale. Les muscles grands droits s’écartent, se décentrent latéralement.

Le muscle transverse de l’abdomen s’étire. Il s’insère sur les apophyses transverses des vertèbres lombaires, et vient en avant comme une ceinture entre les 6 derniers cartilages costaux, les crêtes iliaques du bassin jusqu’à la ligne blanche. La grossesse sollicite ce muscle au cours des neuf mois. A la fois son élasticité est mise à rude épreuve, mais aussi il doit maintenir le bas du ventre et intervenir lors de la poussée de l’accouchement.

Le plancher pelvien et la grossesse

Le plancher pelvien (ou périnée) possède un rôle de soutien primordial au cours de la grossesse. Ainsi, il doit supporter une pression abdominale croissante et doit, en outre, se laisser étirer lors de l’accouchement, et est de ce fait, affaibli, fragilisé.

Par conséquent de tout cela, des groupes musculaires abdominaux allongés, du plancher pelvien distendu, un travail de renforcement musculaire classique abdominal (type crunch traditionnel) n’est pas du tout adapté au post partum (après accouchement). Un renforcement mal réalisé pourrait, ensuite, aggraver les faiblesses du périnée en créant une hyper pression abdominale.

Qu’est ce que la rééducation hypopressive?

De ce fait, la rééducation hypopressive consiste à travailler la sangle abdominale, tout en activant la contraction du plancher périnéal. Des exercices posturaux avec contraction des muscles profonds des abdominaux grâce à une expiration constitueront cette rééducation. Effectivement a la respiration, il faut essayer de rapprocher le nombril de la colonne vertébrale le plus possible tout en corrigeant sa posture. L’effet hypopressif est lié au relâchement tonique du diaphragme qui « remonte » dans la cavité thoracique au repos (expiration).

abdomnaux gainage

Votre physiothérapeute (ou kinésithérapeute), votre sage femme vous apprendra comment recréer une musculature profonde abdominale. Tout cela se fera en travaillant votre périnée et votre posture.

Rééducation du dos et travail postural

Il est certain que les abdominaux et le périnée ne sont pas les seuls à souffrir de la grossesse. Couramment, je vois des femmes en consultation grossesse et après accouchement pour des douleurs de dos, lombaires, dorsales ou sacrées.

Le dos et, en général, la posture se modifient au cours de la grossesse. Ainsi, le centre de gravité s’antériorise et tout l’équilibre s’en trouve modifier. Donc, il est donc important de travailler sur le maintien, redonner de la mobilité aux articulations et de la longueur aux groupes musculaires qui en ont besoin. Après l’accouchement, certaines mamans ont des douleurs de symphyse pubienne ou coccyx.

En outre, hormis la grossesse, les mois qui suivent l’accouchement voire les premières années, mettent durement le dos à l’épreuve : port de bébé, du cosy, prendre bébé du lit, dans le siège auto, etc.

La rééducation pourra permettre d’harmoniser votre posture et vous donner des conseils pour la vie de tous les jours.

Rôle de la rééducation en cas de césarienne

Il existe une prise en charge précoce par la caisse d’assurance maladie qui peut être faite très tôt dans le cadre de l’hospitalisation. Par exemple, crispée par la douleur et l’appréhension, se lever est difficile, tout comme bouger. En effet, le kinésithérapeute vous apprendras les bons gestes pour protéger votre cicatrice et avoir moins mal.

Plus tard, à partir des 6-8 semaines, la rééducation abdominale après accouchement et posturale débutera. Quelques précautions seront prises dans le cas d’une césarienne. Le kinésithérapeute mobilisera et massera votre cicatrice. Vous pourrez ainsi réaliser également ces gestes à la maison.

Réentrainement cardio vasculaire

D’un côté, après l’essoufflement de la grossesse, et la baisse, voire l’inactivité physique au cours de ces 9 mois, une réadaptation cardio vasculaire améliorera vos capacités physiques. De cette manière, vous vous sentirez plus dynamique. D’un autre côté, ces exercices accélèreront votre rythme cardiaque et favoriseront votre circulation sanguine.

elliptique

De plus, ce travail de fond va mobiliser les tissus graisseux et accompagnera la perte de poids en douceur.

Exercices divers et variés au cours de la rééducation abdominale après accouchement

gainage latéral

Pour finir, afin de travailler sur le sphère abdominale, la posture, le réentrainement à l’effort, vous serez amener à faire du gainage, du renforcement des membres inférieurs (fessiers, quadriceps, ischio jambier), tonification du dos, des bras… Dans ce cas, de nombreux exercices peuvent vous être proposés car il s’agit avant tout, d’une prise en charge globale de la jeune maman. Alors à vos baskettes mesdames ! Et n’oubliez pas votre bouteille d’eau.

En conclusion, après une rééducation périnéale suffisante, vous commencerez une rééducation abdominale, rachidienne, posturale et cardio respiratoire après accouchement (post partum). Ces 10 séances de kinésithérapie vous apporteront une reprise progressive et de nombreux conseils adaptés à chacune d’entre vous. Ne les négligez pas!

Autres articles

https://jamaiscinqsanstoi.fr/perinee-et-grossesse/

https://jamaiscinqsanstoi.fr/reeducation-perineale/

autre lien: https://caufriezconcept.com/caufriez-concept-fr/


Estelle
Estelle

Masseur kinésithérapeute diplômée d'Etat et ostéopathe , je suis surtout une maman passionnée par tout ce qui tourne autour de la natalité et parentalité.